Envoi recommandé gratuit, pour toute commande supérieure à 100 €, partout dans le monde !!

Enfants de Lir

Il y a bien longtemps, dans l'ancienne Irlande, Lir épousa Aobh (Eve),
fille adoptive de Bodb Dearg, roi des Tuathe de Danaan.
Ensemble, ils ont eu quatre enfants ; Fionnuala, Aodh et les jumeaux Conn et Fiachra.
Malheureusement, Aobh est décédé au moment de la naissance des jumeaux et Lir avait le cœur brisé.
Bodbh Dearg a envoyé Aoife, la sœur d'Aobhs, pour épouser Lir et devenir la mère de ses enfants.

Au début, ils étaient tous heureux et Aoife aimait ces beaux enfants comme les siens,
mais bientôt, elle devint jalouse de l'amour de Lir pour eux.
Un jour, alors que les enfants nageaient, elle sortit une baguette de druide
de sous son manteau et jeta un sort sur eux, les transformant en cygnes
et les condamnant à 300 ans chacun sur le Lough Deravaragh, la mer de Moyle
et Irrus Domnann, au large d'Inis Glora.
"Jusqu'à ce que la Femme du Sud et l'Homme du Nord se réunissent",
» fut sa sentence cruelle envers les enfants terrifiés.
Aoife leur a laissé une bénédiction, leurs voix humaines et ils pouvaient chanter aussi doucement que les Sidhe (fées).
Lorsque Bodb apprit ce qu'elle avait fait, il transforma Aoife en démon de l'air pour l'éternité.

Après 900 ans de difficultés et de misère, les cygnes ont entendu la cloche chrétienne de Saint Mochaomhog.
et ils lui firent confiance et vinrent s'établir sur la terre d'Inis Glora.

À cette époque, le roi du Connacht était Lairgren, et Deoch était sa femme.
c'était la rencontre de l'Homme du Nord et de la Femme du Sud dont Aoife avait parlé.
Deoch désirait avoir les cygnes pour elle, mais quand Lairgren posa la main sur eux,
les plumes tombèrent de leurs corps et ils devinrent des vieillards flétris.
Mochaomhog les a baptisés car la mort était très proche et Fionnuala lui a demandé de ne pas les séparer dans la mort,
mais de les enterrer ensemble ; "avec Conn à ma droite et Fiachra à ma gauche et Aodh devant mon visage, entre mes bras."
Car tout au long de leur vie troublée, Fionnuala avait maintenu ses frères unis et les avait protégés, comme elle le ferait maintenant dans la mort.

Et ainsi ils moururent, furent enterrés sur Inis Glora et une pierre fut posée sur eux et leurs noms furent écrits en Ogham.

Ils y furent accueillis et le paradis fut gagné pour leurs âmes.


Il s'agit d'une version abrégée d'une ancienne légende irlandaise. La traduction originale du vieil irlandais a été réalisée par Lady Augusta Gregory, et elle l'a publiée dans son livre de 1904 intitulé ; "Des dieux et des hommes combattants".

Vous pouvez le lire ici. Destin des enfants de Lir